chargement...
 

Imaginaires de quartier

Limoilou dans le temps...

  1. Jacques Cartier établit un premier campement hivernal au croisement des rivières Lairet et Saint-Charles, alors appelée kabir-kouba soit la rivière aux milles détours. Ces lieux ne seront réoccupés que plusieurs années plus tard au moment de l'installation des Jésuites.

  2. Les Récollets s'établissent près de la rivière Saint-Charles. C'est à eux qu'on doit le changement de nom de la rivière de Sainte-Croix à Saint-Charles.

  3. Une seigneurie est concédée aux Jésuites sur la rive nord de la rivière Saint-Charles. Ils y construisent un couvent à la jonction des rivières Lairet et Maizerets. Quelques années plus tard, en 1632, on y construit également un séminaire dédié à l'éducation et à la conversion des Autochtones. Cette entreprise connaît un échec rapide et les Jésuites quittent le couvent vers 1643.

  4. Première organisation municipale du territoire de Limoilou situé entre Québec, Charlesbourg et Beauport. On le désigne alors sous le nom de Saint-Roch Nord. Sur le territoire de Limoilou, la construction navale et le commerce du bois donnent naissance aux villages de Smithville, Parkeville, Hedleyville et New Waterford.

  5. Inauguration du monument Cartier-Brébeuf, oeuvre de Eugène-Étienne Taché, le 24 juin.

  6. Création de la municipalité de Limoilou qui naît de la fusion des agglomérations d'Hedleyville, de New Waterford, de La Canardière, de Stadacona, de Parkeville et de Gros-Pin. Edmond Trudel sera élu premier maire de Limoilou le 10 avril 1893.

  7. Création de la paroisse Saint-Charles de Limoilou. La population ne compte alors que 1236 habitants. La paroisse Saint-Zéphirin de Stadacona est créée la même année, mais elle reste attachée à Saint-Roch jusqu'en 1921.

  8. La municipalité de Limoilou est annexée à la Ville de Québec. Un an seulement après Saint-Sauveur.

    La même année, les Frères du Sacré-Coeur viennent s'installer à Limoilou et ouvrent l'école Saint-Charles, une école pour garçons. Près de 250 élèves fréquentent cette première école.

  9. Création de la paroisse Saint-François d'Assise.

  10. Ouverture du cinéma Rialto aménagé dans une ancienne glacière. La salle comptait 375 places et était située au coin de la 4e Avenue. La même année, la paroisse Saint-Esprit est créée.

  11. Création du parc Cartier-Brébeuf à l'endroit du premier établissement de Cartier. Le parc deviendra la propriété du gouvernement fédéral en 1957.

  12. Naissance de Sylvain Lelièvre.

  13. Le cinéma Lairet ouvre ses portes. La salle qui comptait 844 places est longtemps restée la plus grande de l'Est du Québec. La salle ferme définitivement ses portes en 1986.

  14. Un barrage est construit près du pont Samson pour régulariser le cours de la rivière Saint-Charles.

  15. Inauguration de l'actuel pont Drouin.

  16. Sortie de l'album Petit matin de Sylvain Lelièvre sur lequel figurent les chansons Petit-matin et La basse-ville qui mettent en scène le quartier Limoilou, mais aussi plus largement la Basse-Ville de Québec.

  17. Inauguration de l'actuel pont Samson.

  18. Publication du roman Le troisième orchestre de Sylvain Lelièvre.

  19. Fermée en 1992, la caserne de pompier de la 5e rue est convertie en centre d’art et de culture en 1997. Cette vocation ne sera que de courte durée. Le centre de diffusion L’Autre Caserne ferme ses portes en 2004. Depuis 10 ans, le bâtiment, qui sert d’entrepôt, est sous-utilisé et se dégrade.

  20. Ouverture du café-théâtre Aux oiseaux de passage qui fermera ses portes quelques années plus tard en 2004.

  21. CKRL, plus ancienne radio communautaire d'expression francophone, déménage dans Limoilou dans un immeuble de la 3e Avenue.

  22. Création de l'Initiative 1, 2, 3 Go! Limoilou. Un groupe de parents est à l'origine de cette initiative dont l'objectif est d'assurer le bien-être des tout-petits et de leurs familles.

  23. Naissance de l'OBNL Les productions Limoilou en Vrac. La mission de l'organisme est la participation au développement de l'identité et de la vitalité économique et culturelle, principalement dans le quartier Limoilou.

  24. Création du portail web Monlimoilou.

Thème 1 - Un tissu social riche et foisonnant

Vidéo d'introduction

Un tissu social riche et foisonnant

Lorsqu’ils acceptent de prendre en charge la paroisse Saint-Charles de Limoilou, en 1902, les pères Capucins y reproduisent le microcosme d’une vie rurale axée sur la solidarité et la création d'une communauté plus ou moins isolée du reste de la ville. Tout au long du 20e siècle, un véritable tissu social et associatif se met en place dans le Vieux-Limoilou au fur et à mesure que les différentes paroisses du quartier sont créées. - Gilles Gallichan, bibliothécaire et historien, et soeur Pierrette Lavoie, Sœurs Servantes du Saint-Cœur de Marie (SSCM)

Thème 2 - Une communauté urbaine en évolution

Vidéo d'introduction

Une communauté urbaine en évolution

Caractéristique du processus d'urbanisation et d'industrialisation du Québec à la fin du 19e et au début du 20e siècle, le développement progressif du Vieux-Limoilou et la création rapide de ses premières paroisses (Saint-Charles de Limoilou et Saint-Zéphirin-de-Stadacona) témoignent du dynamisme et de l'attrait de ce nouveau secteur pour les familles qui migrent vers la ville. -Réjean Lemoine, historien