à l'horaire

author

Investir de nouveaux espaces pour transformer la ville

Entre la création de places éphémères dans l’espace public et les luttes citoyennes pour la réappropriation collective de friches urbaines, cette conférence explore sous différents points de vue tout le potentiel de transformation sociale attaché à la revalorisation des communs. Elle vous propose, par le croisement des approches institutionnelle, communautaire et collective, une lecture multiple et d’autant plus riche du rôle de l’espace social dans la création de nos milieux de vie. Partant de leurs expériences variées, nos cinq intervenant.e.s présentent des projets surprenants et qui ont réussi leur pari de transformer nos villes et nos communautés.

Conférencier.ère.s

Joseph Bergeron, Chargé de projet au développement et à la viabilité, Collectif 7 à Nous, gestionnaire du  Bâtiment 7

Joseph Bergeron, natif de Québec, a été impliqué dans de nombreux projets collectifs tels que la coopérative l’AgitéE. Ses implications ont toujours reflété sa passion pour la culture et la mobilisation vers le changement social. Il fait aujourd’hui partie de l’équipe de la Fabrique d’autonomie collective du Bâtiment 7.

Le Bâtiment 7 est un bâtiment industriel patrimonial de Pointe-Saint-Charles, à Montréal, converti en un lieu de rassemblement alternatif accessible et bouillonnant de projets. Organisé sous un mode de gestion démocratique horizontal et inclusif, c’est un écosystème d’expérimentation et d’apprentissage pour promouvoir l’autonomie, l’interdépendance, la complémentarité et le partage de ressources. Il s’agit d’un pôle de services et d’activités artistiques, culturelles, sociales et politiques en réponse aux besoins et désirs exprimés de longue date par la population du quartier.

Mélanie Pelletier, PECH

Mélanie Pelletier travaille dans le milieu communautaire depuis plusieurs années. Alliant aussi un parcours artistique, elle a entre autres fondé un centre d’art visuel et une entreprise d’écodesign, et a participé à plusieurs expositions. Ces expériences ont parfait ses aptitudes de gestion de projets. Depuis trois ans, à travers la place publique l’Éphémère, qu’elle chapeaute, elle suscite la collaboration et la participation citoyenne afin de créer un lieu où la mixité sociale peut prendre racine.

PECH est un organisme à but non lucratif comportant neuf volets de services offerts auprès de personnes vivant différentes difficultés, que ce soit sur le plan de la santé mentale, de la toxicomanie, de la judiciarisation et de l’instabilité résidentielle. Sherpa, le 7e volet de services, se veut un lieu de vivre ensemble, un lieu de partage et de mieux-être qui s’exprime à travers l’art, la médiation culturelle et la vie citoyenne. Le projet de place publique L’Éphémère est une initiative de Sherpa, en collaboration avec plusieurs organismes communautaires et  citoyen.ne.s du quartier, et un lieu de rencontre où émergent l’entraide entre les pairs, l’éducation populaire et l’échange de savoirs. 

Patricia Collerette, Agente de liaison

Patricia Collerette a complété des études en histoire où elle s’est principalement intéressée à l’histoire sociale et urbaine. Elle occupe depuis deux ans différents rôles dans le développement d’espaces transitoires dans la ville de Québec, d’abord au sein de l’organisme La Pépinière I Espaces collectifs, puis à la Ville de Québec à titre d’agente de liaison. Elle collabore à faire de Québec une ville plus spontanée, colorée et à l’échelle humaine en participant au déploiement de projets de places publiques permanentes, transitoires ou éphémères. 

Virginie Desmarais, Conseillère au Service des loisirs, des sports et de la vie communautaire Ville de Québec

Virginie Desmarais est conseillère au Service des loisirs, des sports et de la vie communautaire pour la division du développement communautaire et social de la Ville de Québec. Suite à une riche formation en langues et en études hispaniques et a une carrière en enseignement, elle commence en 2004, à travailler pour la Ville à titre de conseillère. Depuis 2019, elle coordonne l’appel de projets pour la réalisation de places éphémères issues de la communauté afin de contribuer à l’amélioration du vivre-ensemble.

Animation

Dan Furukawa Marques, Professeur adjoint, Département de sociologie de l’Université Laval 

Dan Furukawa Marques est professeur adjoint au Département de sociologie de l’Université Laval et titulaire de la Chaire de leadership en enseignement Alban D’Amours en sociologie de la coopération. Ses travaux portent principalement sur la construction de communautés coopératives et les mouvements sociaux, notamment le Mouvement des sans terre au Brésil. Il a entre autre enseigné des cours portant sur la philosophie politique et sociale, ainsi que sur la globalisation, la citoyenneté et le développement.