à l'horaire

author

Les collaborations fécondes entre recherche et impact social

Cette deuxième grande conférence de la FabriQC vous présente les projets nés de collaborations entre les milieux universitaire, communautaire et la Ville. Ces conférencières vous présentent les fruits de leur rencontre et nous démontrent à merveille comment le décloisonnement des savoirs et des pratiques permet de faire naître des initiatives innovantes et durables. Ayant investi de longue date la recherche-action, elles nous offrent de riches apprentissages sur le potentiel de ces collaborations, parfois inattendues.

Conférencières

Chantal Desmarais, Orthophoniste et professeure titulaire, Département de réadaptation de l’Université Laval

Chantal Desmarais est orthophoniste et professeure titulaire au département de réadaptation à l’Université Laval. Elles s’intéresse particulièrement à l’intégration sociale d’enfants ayant des difficultés au plan de la communication. Ses travaux de recherche sont régulièrement effectués en concertation avec les milieux de pratique, dont les milieux scolaire et communautaire. Ils visent à favoriser le partage de connaissances avec les milieux et l’implantation de mesures qui favorisent l’intégration sociale des enfants.

Joanie Albert, Directrice de la programmation, Patro Roc-Amadour

Joanie Albert est directrice de la programmation au Patro RocAmadour. Elle est investie dans l’amélioration des services de loisirs afin que ceux-ci soient offerts à tous les enfants. Elle porte une attention particulière à l’intégration et à l’offre de services aux enfants qui ont des besoins particuliers d’adaptation et qui ont des difficultés au plan du développement.

Le Patro Roc-Amadour est un centre communautaire situé dans Limoilou et qui a pour objectif de favoriser le développement intégral de la personne par le biais d’une offre de loisirs accessible et d’un service d’entraide. Le Patro est impliqué activement dans la lutte à la pauvreté et le maintien à domicile des personnes âgées, avec une multitude d’activités et de services. Le centre communautaires est aussi un milieu d’éducation complémentaire à l’école et à la famille.

Claudia-Lynn Pelletier, Orthophoniste, Clinique d’orthophonie sociale

Claudia-Lynn Pelletier est orthophoniste à la Clinique d’orthophonie sociale de Québec. Ses activités cliniques portent sur le soutien et le mentorat aux adultes qui accompagnent des enfants ayant des difficultés de communication. L’un de ses objectifs est d’outiller parents et intervenant.e.s afin qu’ils et elles puissent offrir la meilleure stimulation possible pour favoriser le développement de ces enfants.

La Clinique d’orthophonie sociale est une entreprise d’économie sociale à but non lucratif dont la mission est de combler une zone intermédiaire entre les soins publics et les services privés en orthophonie. Elle offre ses services grâce à l’opération d’une clinique à faible prix ouverte à toutes les clientèles et par la mise en place de projets et de collaborations dans la communauté.

Animation : Raymond Poirier, Responsable de la valorisation, du transfert et des partenariats – santé durable, PULSARUniversité Laval

Riadh Mestiri, candidat au doctorat, Institut Hydro-Québec en environnement, développement et société (Institut EDS)

Riadh Mestiri est candidat au doctorat en sciences géographiques à l’Université Laval. Il détient un diplôme d’ingénieur en génie agroenvironnemental et un master of sciences en marketing agroalimentaire. Il est membre de L’Institut Hydro-Québec en environnement, développement et société, du Centre de recherche en aménagement et développement et du Centre d’études interaméricaines.  Issu d’une formation pluridisciplinaire réalisée dans différents pays, il s’intéresse principalement aux systèmes alimentaires durables, aux pratiques de gouvernance et aux villes durables. ​Il a coorganisé, l’École d’été 2019 de l’Institut EDS.

Julie Nadeau, candidate à la maîtrise, Institut Hydro-Québec en environnement, développement et société (Institut EDS)

Julie Nadeau est candidate à la maîtrise en sciences géographiques à l’Université Laval. Elle détient un baccalauréat en géographie concentration géographie physique et environnement naturel. Elle est auxiliaire de recherche à L’Institut EDS et membre au Centre de recherche en aménagement et développement. Dans le cadre de ses recherches, elle s’intéresse à la valorisation des ressources territoriales, aux pratiques agricoles durables et aux régions rurales en contexte de déprise agricole. Elle a coorganisé, l’École d’été 2019 de l’Institut EDS.

L’Institut EDS de l’Université Laval regroupe une centaine de chercheurs de plusieurs facultés, des étudiants, ainsi que des centres et groupes de recherche provenant de la majorité des facultés de l’Université Laval, autour de projets interdisciplinaires liés au développement durable.  Fort de ses 15 années d’expérience dans la promotion du développement durable, l’Institut EDS a mis au point une approche participative et intégrée visant à faciliter l’appropriation et la mise en œuvre des objectifs de développement durable (ODD) dans les universités, les municipalités et les organisations : la Démarche intégrée EDS. Le projet « Biodiver_cité 2018-2019 », en partenariat avec la Ville de Québec, a consisté à mobiliser l’ensemble des ODD avec des intervenants du milieu autour de la biodiversité urbaine, en particulier sur le coteau Sainte-Geneviève, un lieu d’intérêt en matière de biodiversité urbaine.